13 des 17 « universités européennes » sélectionnées intègrent des établissements du réseau de l’UFA

© picture alliance

 

C’est avec grande satisfaction que l’Université franco-allemande (UFA) a pris connaissance des résultats du premier appel à projets pilote pour la mise en place d’« universités européennes », publiés il y a quelques jours par la Commission européenne. Ce sont 17 alliances d’universités européennes qui bénéficieront du soutien de l’UE, dont 13 intègrent pas moins de 41 établissements membres et partenaires de l’UFA, situés en France, en Allemagne et dans des pays tiers.

Ce résultat très positif est à attribuer à la longue expérience et à la compétence spécifique que les établissements de l’UFA ont pu acquérir dans la mise en place de coopérations binationales et trinationales à fort niveau d’intégration. Les programmes d’études franco-allemands portés par les 41 établissements de l’UFA impliqués dans les nouvelles « universités européennes » confèrent aux diplômés non seulement une excellente formation dans leur discipline, mais également des compétences interculturelles très appréciées sur le marché du travail. La création d’universités européennes témoigne du rôle majeur que jouent l’ouverture sur le monde, la mobilité transfrontalière et l’expérience de l’interculturalité dans l’avenir de l’Europe – autant de facteurs qui caractérisent déjà les cursus, les programmes doctoraux et les manifestations scientifiques mis en œuvre sous l’égide de l’UFA.

L’UFA souhaite un vif succès aux alliances d’universités européennes retenues dans le cadre du premier appel à projets pilote, pour la mise en place de ce concept prometteur d’internationalisation de l’enseignement supérieur européen. Elle salue le soutien financier que la France et l’Allemagne sont prêtes à accorder en appui des financements consentis par la Commission comme en complément de ceux-ci, afin de favoriser le développement de nouveaux réseaux et de permettre aux projets de qualité non retenus durant cette première phase de renouveler leur candidature. Elle espère également qu‘un nombre toujours croissant de ses établissements membres ou partenaires répondra à ces appels à projets.

 

Contexte de l’initiative :
Dans la suite du discours prononcé par le président de la République française à la Sorbonne en septembre 2017, la Commission européenne a publié un premier appel à projets pilote auquel pouvaient postuler des alliances composées d’au moins trois établissements d’enseignement supérieur en provenance de trois États membres de l’UE. Jusqu’à fin février, date limite de dépôt des dossiers, 54 alliances avaient déposé leur candidature.

Le budget mis à disposition des établissements sélectionnés dans ce cadre se monte actuellement à un total de 85 millions d’euros. Une seconde phase pilote sera ouverte à la fin 2019. L’expertise des établissements de l’UFA dans le domaine du soutien, de l’évaluation et de l’optimisation des modèles de coopération universitaire transnationale a servi la création des réseaux universitaires européens. La capacité d’innovation dont l’UFA a fait preuve jusqu’ici pour développer des modèles précurseurs d’internationalisation devrait lui permettre de continuer à accompagner, notamment par l’échange de bonnes pratiques, les établissements impliqués ou intéressés par la mise en œuvre concrète de ces projets d’envergure.