06/03/2017

La SaarLB remet une bourse à trois étudiants de l’Université franco-allemande

La SaarLB soutient trois étudiants de master de l’Université franco-allemande (UFA) en attribuant à chacun une bourse de 3 000 euros (dans le cadre de la bourse SaarLB-UFA). Les étudiants se sont vu remettre officiellement leur bourse dans les locaux de l’UFA.

À cette occasion, le ministre sarrois des affaires européennes, Stephan Toscani, a déclaré : « Je me félicite de cette coopération entre l’UFA et la SaarLB. Elle encourage la "Stratégie France" dans laquelle la Sarre s’inscrit sur le long terme et en assure la visibilité et la concrétisation dans un domaine clé.

 

La SaarLB se définit elle-même comme une banque régionale franco-allemande. La SaarLB apporte non seulement une aide financière aux étudiants, mais leur offre également la possibilité d’effectuer un stage. La SaarLB est l’exemple même d’une coopération transfrontalière réussie. »

 

Cette bourse intervient dans le cadre d’un accord de coopération signé entre la SaarLB et l’UFA au mois d’août dernier. Cet accord prévoit l’attribution de trois bourses par an à de jeunes talents de l’UFA.

 

« Nous avons sélectionné trois étudiants hautement qualifiés et qui, en raison de leur profil binational et de leur formation franco-allemande, ont toutes les chances de poser les bases d’une carrière prometteuse dans un établissement de crédit actif sur les deux marchés, comme la SaarLB. Nous sommes ravis de pouvoir encourager leur développement sur le long terme par le biais de cette bourse », déclare Frank Eloy, membre du Comité de direction de la SaarLB.

 

Les étudiants retenus pour la bourse suivent des cursus de sciences économiques, de droit et d’informatique dans les établissements allemands et français suivants : l’ISFATES / DFHI (Institut Supérieur Franco-Allemand de Techniques, d’Économie et de Sciences), l’ESSEC Business School/ l’Université de Mannheim ainsi que l’Université Paris Nanterre / l’Université de Potsdam.

 

« La bourse SaarLB-UFA récompense les excellentes performances de nos étudiants. De plus, cet échange direct permet à la SaarLB de mettre en œuvre de manière ciblée les compétences spécialisées et interculturelles de nos étudiants dans ses différents secteurs d’activité », se réjouit Patricia Oster-Stierle, présidente de l’Université franco-allemande.