22/12/2016

Remise du Prix d’Excellence de l’UFA 2017 / Business speed dating

L’Université franco-allemande (UFA) et ses partenaires économiques décerneront les Prix d’Excellence 2017 le 26 janvier prochain au cours d’une cérémonie officielle à l’Ambassade de France à Berlin, en présence de M. Philippe Etienne, ambassadeur de France, de Mme Patricia Oster-Stierle, présidente de l’UFA, et de nombreuses personnalités du monde politique, économique et universitaire.

 

Les Prix d’Excellence récompensent les diplômés de cursus intégrés soutenus par l’UFA ayant démontré l’excellence de leur parcours, en particulier l’excellence de leurs travaux universitaires et de leurs compétences interculturelles. Dotation : 1 500 euros.

 

Les Prix de la Meilleure Thèse et le Prix Spécial du Jury récompensent les meilleurs travaux de recherche effectués dans le cadre d’une cotutelle de thèse ou/et d’un collège doctoral franco-allemand soutenu par l’UFA. Dotation du Prix de la Meilleure Thèse : 4 500 euros. Dotation du Prix Spécial du Jury : 500 euros.

 

Ces prix bénéficient du soutien de plusieurs acteurs économiques de tous secteurs.

 

Business speed dating

La cérémonie de remise des prix sera précédée à 14h00 par un business speed dating inauguré officiellement par la ministre-conseillère pour les Affaires économiques, Mme Anne-Laure de Coincy.

 

Ce business speed dating permettra aux étudiants et aux diplômés de l’UFA à la recherche d’un stage ou d’un emploi de rencontrer de grandes entreprises internationales recherchant des profils binationaux ou trinationaux à forte valeur ajoutée, et de se présenter lors d’entretiens de 15 minutes.

 

Neuf entreprises partenaires se sont associées à cet événement : la maison d’édition Axel Springer, BASF, BNP Paribas, Bosch, Daimler, EY, Hutchinson, Michelin et la SaarLB.

 

 

Les lauréats des Prix d’Excellence

 

Pour cette édition 2017, le jury a choisi de distinguer :

 

-          Julia Ally, diplômée en « Droit international privé et Droit du commerce international et européen » de l’Université de Bourgogne et de la Johannes Gutenberg-Universität Mainz.

Le prix sera décerné par le cabinet d’avocats Schultze & Braun. 

 

-          Kim Kristin Henningsen, diplômée en « Études Européennes» de l’Université de Bourgogne, de la Johannes Gutenberg-Universität Mainz et de l’Uniwersytet Opolski (Pologne).

Le prix sera décerné par le Lions Club Recklinghausen et le Lions Club de Senlis Trois Forêts.

 

-          Helena Keller, diplômée en « Études franco-allemandes : Communication et coopération transfrontalières » de l’Université de Lorraine (Metz) et de l’Université de la Sarre.

Le prix sera décerné par la fondation ASKO Europa-Stiftung. 

 

-          François Kimmig, diplômé en «  Sciences mathématiques, Informatique, Sciences pour l'Ingénieur » de l’École polytechnique et de la Technische Universität München.

Le prix sera décerné par la Fédération Nationale des Travaux Publics. 

 

-          Veronika Anna Kufner, diplômée en « Droit » de l’Université Paris 2 – Panthéon-Assas et de la  Ludwig-Maximilians-Universität München.

Le prix sera décerné par l'Association des Juristes Franco-Allemands (DFJ). 

 

-          Theo Müller, diplômé en « Sciences sociales, mention histoire » de l’École des hautes études en sciences sociales et de la Ruprecht-Karls-Universität Heidelberg.

Le prix sera décerné par ARTE. 

 

-          Julien Pinay, diplômé en « Génie mécanique (Karlinsa) » de l’Institut National des Sciences Appliquées de Lyon et du Karlsruher Institut für Technologie.

Le prix sera décerné par le Hauptverband der Deutschen Bauindustrie. 

 

-          Clarissa Sonnenschein-Battefeld, diplômée en « Management Franco-Allemand » de l’Université de Lorraine (Metz) et de la Hochschule Mainz.

Le prix sera décerné par le Club des Affaires Saar-Lorraine. 

 

-          Alexandra Verdeil, diplômée en « Management (MIM) » de l’ESCP Europe Paris, de l’ESCP Europe Berlin et de l’ESCP Europe Madrid.

Le prix sera décerné par l’Association Réalités et Relations Internationales (ARRI).

 

 

Les lauréats des Prix de la Meilleure Thèse

 

Le jury a choisi de distinguer :

 

-          Manuel Gruber, pour sa thèse « Propriétés électroniques et magnétiques d'interfaces hybrides. Des molécules isolées aux films moléculaires ultra-minces sur des substrats métalliques », réalisée entre l’Université de Strasbourg et le Karlsruher Institut für Technologie. Le prix sera décerné par la Fondation Robert Bosch.

 

-          Charlotte Rault, pour sa thèse « Le cadre juridique de la gestion des dettes souveraines » effectuée entre l’Université Paris 1 - Panthéon-Sorbonne et la Humboldt-Universität zu Berlin. Le prix sera décerné par l’Association pour l’emploi des cadres (Apec).

 

-          Sébastien Schick, pour sa thèse « Des liaisons avantageuses. Action des ministres, liens de dépendance et diplomatie anglaise dans le Saint-Empire romain germanique (années 1720-1750) » effectuée entre l’Université Paris 1 - Panthéon-Sorbonne et la Ludwig-Maximilians- Universität München. Le prix sera décerné par le Rotary Club de Paris et le Rotary Club Berlin-Brandenburger Tor.

 

Le Prix Spécial du Jury, doté de 500 euros et financé par la Fondation Robert Bosch, revient cette année à :

 

-          Katharina Ehrhardt, pour sa thèse « 3-benzyl-menadiones redox comme nouveaux agents antipaludiques : Etudes sur les relations structure-activité, activité antiparasitaire et mécanisme d'action » effectuée entre l’Université de Strasbourg et la Ruprecht-Karls-Universität Heidelberg.

 

 

Contact presse :

Elsa-Claire ÉLISÉE | +49 681 938 12 140 | elisee(at)dfh-ufa.org

 

Informations sur l’évènement :

Céline MÉRAT | +49 681 938 12 189 | merat(at)dfh-ufa.org

 

À propos de l'UFA Créée en 1997 à l'occasion du sommet franco-allemand de Weimar, l’Université franco-allemande (UFA) est une institution binationale. Elle a pour mission principale de susciter, d’évaluer et de participer au financement de cursus franco- allemands dans les disciplines les plus variées, des sciences de l’ingénieur aux sciences humaines et sociales, en passant par les sciences exactes, l’économie et la gestion, le droit et la formation des enseignants. Ces programmes sont mis en œuvre, dans plus de 100 villes universitaires en France et en Allemagne, par plus de 185 grandes écoles, universités et Fachhochschulen en France et en Allemagne, qui collaborent ainsi sous son égide, rassemblant plus de 6 500 étudiants et près de 500 doctorants. Chaque année, près de 1 500 étudiants soutenus par l’UFA obtiennent un double diplôme franco-allemand. Il n’existe aucune autre structure binationale comparable à travers le monde.

www.dfh-ufa.org