Échanges ouverts dans le cadre du «Dialogue Franco-Allemand pour le développement durable 2.0 – Anticiper l’avenir»

Le « Dialogue Franco-Allemand pour le développement durable 2.0 – Anticiper l’avenir » est un projet mis en œuvre conjointement par l’ASKO Europa-Stiftung et l’Université franco-allemande (UFA), en coopération avec le Centre Ernst-Robert-Curtius (CERC) de l’Université de Bonn.

Un premier dialogue a été organisé en présence les 28 et 29 octobre 2021 au Kurfürstliches Schloss à Bonn où il a réuni quelque 100 participant*es de France et d’Allemagne.

Le premier jour, des scientifiques et expert*es d’institutions, d’universités et d’ONG de renom se sont livré*es à des échanges interdisciplinaires au sein de trois groupes de travail consacrés aux thèmes « Transition énergétique équitable et mobilité durable », « Santé globale » et « Changement climatique et biodiversité ». Leur mission consistait à examiner toutes les questions liées à ces thématiques sous un angle français et allemand, comme par ex. quels sont les effets du changement climatique et de l’intensification de l’utilisation des sols sur la résilience des systèmes écologiques et sociaux ? Comment réduire les risques et les catastrophes naturelles, tant d’un point de vue technique que sociétal ? À quoi ressemble la justice énergétique dans la pratique ?

Lors d’une table ronde publique organisée le lendemain, le contenu des discussions et les résultats des travaux menés au sein des groupes de travail ont été présentés et commentés par des invité*es expert*es, Anna-Katharina Hornidge, du Deutsches Institut für Entwicklungspolitik (DIE), Solveig Gathelier, du ministère de l’Europe et des Affaires étrangères (MEAE), Ludovic Cocogne, de l’Institut de la Recherche pour le Développement (IRD) et Stefan Geifes, du Deutscher Akademischer Austauschdienst (DAAD).

Ces échanges ont permis de formuler trois principales demandes à l’adresse de la communauté scientifique, de la société et des responsables politiques :

  • L’ouverture à la société civile des débats sur le changement climatique entre scientifiques et responsables politiques.
  • Un renforcement du transfert de connaissances et de la communication sur les défis que représente le développement durable.
  • La création d’un cadre juridique contraignant en vue de la mise en œuvre des objectifs du développement durable.

 

À la veille de la COP26 organisée à Glasgow et face à la question de savoir si la hausse des températures moyennes du globe peut encore être limitée à 1,5 degré, la date choisie pour le lancement à Bonn de cette manifestation ne pouvait être plus pertinente. À l’avenir, les partenaires du projet envisagent que cette initiative franco-allemande puisse se poursuivre et s’établir par l’organisation d’ateliers, de rencontres en ligne et de conférences bilatérales et internationales, au cours desquelles les questions du changement climatique, la biodiversité, la santé globale et la perspective d’un approvisionnement énergétique durable seraient abordées de manière contrastée et orientée vers la recherche de solutions.

Source : ASKO Europa-Stiftung, Saarbrücken


Contact presse

Sarah WÖLFLE | +49 681 938 12 144 | woelfle@dfh-ufa.org


Communiqué de presse en version PDF

Échanges ouverts dans le cadre du « Dialogue Franco-Allemand pour le développement durable 2.0 – Anticiper l’avenir »