FAQ » Déroulement des études

Durée

Un cursus franco-allemand est-il plus long qu’un cursus ordinaire ?

La durée d’un cursus franco-allemand ne doit pas dépasser la durée normale des études fixée sur le plan national. Cependant, les cursus qui se terminent côté allemand avec le Staatsexamen et/ou côté français avec un concours (droit, enseignement) peuvent, dans certaines circonstances, conduire à une prolongation des études. De même, les programmes TIME conduisent à une prolongation des études d’au minimum un semestre.

La durée des études est répartie, autant que possible, de manière équitable entre les deux établissements partenaires. En règle générale, la durée des études comprend un séjour de trois semestres dans le pays partenaire pour les cursus de niveau licence et de deux semestres dans le pays partenaire pour les cursus de niveau master.

L’étudiant a la possibilité de prolonger son séjour dans le pays partenaire si les deux responsables de programme et le règlement commun des études le permettent. Si l’étudiant choisit de rester dans le pays partenaire mais que rien ne l’y oblige ou qu’il doit finir de rédiger un mémoire de fin d’études par exemple, il ne percevra pas l’aide à la mobilité de l’UFA pendant cette durée supplémentaire.

Par contre, si l’étudiant est obligé de rester dans l’établissement partenaire pour redoubler, alors il pourra bénéficier de l’aide à la mobilité si le responsable de programme en fait la demande.

Enseignements

L’UFA dispense-t-elle des cours ?
Les cours ont-ils lieu à Sarrebruck ?

Le secrétariat de l’UFA se situe à Sarrebruck en Allemagne mais l’UFA n’y assure pas d’enseignements. Les cours sont dispensés dans les établissements partenaires de l’UFA, répartis en France, en Allemagne et dans un troisième pays pour les coopérations trinationales.

En règle générale, les enseignements sont en français en France et en allemand en Allemagne.

Par rapport à un cursus national ordinaire, un cursus franco-allemand demande aux étudiants une grande motivation et un investissement particulier impliquant un surcroît de travail.

Non. Il appartient aux établissements d’assurer ou non ce contrôle.

Étudiants

En règle générale, les étudiants français et allemands effectuent ensemble la plus grande partie de leurs études.

D’après les critères de soutien de l’UFA, l’objectif des cursus intégrés est de compter, à moyen terme, au moins 10 étudiants français et allemands (5+5) en mobilité. Le nombre total d’étudiants retenus varie selon les cursus. Certains cursus ont un numerus clausus.

L’interlocuteur privilégié des étudiants est leur responsable de programme. Le responsable de programme, ou un coordinateur, se tient en principe à disposition des étudiants pour tout problème qui viendrait à se poser au niveau de l’établissement partenaire. Le responsable de programme est réellement le lien entre l’UFA et les étudiants.

Les étudiants peuvent demander à leur coordinateur ou responsable de programme les coordonnées des étudiants des années précédentes. Ils peuvent également contacter l’association de diplômés de leur cursus le cas échéant.

L’UFA a rassemblé quelques témoignages d’expérience de diplômés de l’UFA que l’on peut consulter sur le site Internet et dans la brochure des cursus de l’UFA. Les étudiants peuvent également prendre directement contact avec les étudiants des années précédentes en demandant les coordonnées des anciens étudiants aux coordinateurs ou responsables de programme.

Une association de diplômés regroupe les diplômés d’un cursus, et souvent également des étudiants qui y sont actuellement inscrits. Elle réalise des projets et des manifestations qui présentent notamment un intérêt pour les étudiants : par exemple des voyages d’études, des week-ends permettant aux étudiants primo-entrants de faire connaissance, des tables rondes et des ateliers portant sur le thème de l’insertion professionnelle, des bourses de stages etc.. Les associations de diplômés constituent ainsi un interlocuteur privilégié, en particulier lorsqu’il s’agit de trouver un stage ou un emploi.

Oui, en tant que futurs diplômés, les étudiants peuvent également être à l’initiative de la création d’une telle association. Ils seront sans doute rejoints par de nombreux anciens du cursus qui adhéreront à leur tour à l’association et apporteront une contribution dynamique à son activité.

L’UFA publie un appel d’offres permanent pour la création de réseaux d’anciens étudiants et le soutien aux activités des diplômés. Le soutien financier s’organise sous forme de subventions destinées aux manifestations organisées par les diplômés. De plus, l’UFA apporte un soutien conceptuel aux associations de diplômés. Vous trouverez de plus amples informations sur notre site Internet. Vous avez également la possibilité de contacter directement Sandra Leeder (leeder(at)dfh-ufa.org ou +49 681 938 12 322).

Pour obtenir des informations sur les offres proposées par l’UFA dans le domaine des diplômés, veuillez consulter la page du site internet de l’UFA, consacré à ce sujet : l’adresse  https://www.dfh-ufa.org/fr/vous-etes/etudiant-doctorant-diplome/diplome/.

Examens et résultats

Les modalités concernant les examens sont fixées dans le règlement commun et du contrôle de connaissances propres à la formation.

Oui, les épreuves sont identiques pour les étudiants français et allemands d’un même cursus.

Non, les étudiants allemands et français sont notés de la même manière.

Les systèmes de notation en France et en Allemagne sont différents. En France, les notes vont de 0 (note la plus mauvaise) à 20 (la meilleure note), alors qu’en Allemagne, elles vont de 1 (la meilleure note) à 5 (note la plus mauvaise). De plus, les notes ne sont pas toujours attribuées selon les mêmes
critères ; ainsi, ce qui correspond à une « bonne note » en France peut être considéré comme une note « moyenne » en Allemagne ou vice versa.

L’UFA ne possède pas de tableau d’équivalence des notes entre les deux pays. Il appartient aux deux établissements partenaires de la coopération de s’entendre sur le système de conversion des notes et de le préciser dans la convention de coopération qu’ils établissent ensemble (information disponible auprès du responsable de programme). Cependant, l’UFA recommande à ses établissements membres et partenaires d’utiliser la méthode statistique « ECTS Grading Table » pour procéder à la conversion des notes.

Existe-t-il des sessions de rattrapage ?
Peut-on redoubler ?

Les modalités de passage en année supérieure varient en fonction des cursus et des établissements. Elles sont fixées dans le règlement commun des études et du contrôle de connaissances et sont du ressort des établissements partenaires. Les étudiants redoublant leur année dans le pays partenaire ou tiers peuvent percevoir une aide à la mobilité de l’UFA pour l’année de redoublement (sous réserve qu’ils soient dûment inscrits auprès de l’UFA).

En vous inscrivant auprès de l’UFA, vous vous engagez à communiquer vos résultats à l’UFA par l’intermédiaire de votre responsable de programme. Il n’est pas utile d’adresser à l’UFA le détail des notes obtenues, mais votre responsable de programme informera en effet l’UFA dès lors que vous serez double diplômé.