FAQ » Les cursus intégrés de l'UFA

Définitions et diplômes

L’Université franco-allemande (UFA) est un réseau de près de 180 établissements d’enseignement supérieur français, allemands et internationaux (dans le cadre de cursus trinationaux). Son rôle est de promouvoir la coopération franco-allemande dans l’enseignement supérieur et dans le domaine de la recherche. Les cursus qui se trouvent sous l’égide de l’UFA répondent à des critères de qualité dont les principaux sont l’obtention d’un double diplôme sans augmentation de la durée des études, une répartition équitable de la durée du séjour dans le pays d’origine et le pays partenaire et l’acquisition de compétences linguistiques et interculturelles.

Ainsi, les étudiants inscrits auprès de l’UFA bénéficient de plusieurs avantages : L’appartenance à un réseau franco-allemand de l’enseignement supérieur, l’attribution d’une aide à la mobilité lors du séjour dans le pays partenaire ou tiers, un cours de langue en ligne gratuit, la remise d’un certificat de l’UFA à la fin des études, la possibilité de participer aux entraînements interculturels à la candidature proposés par l’UFA, ainsi que la possibilité de participer au prix d’excellence. De plus, ils peuvent élire tous les deux ans leurs représentants auprès des instances de l’UFA.

Un cursus intégré sous l’égide de l’UFA est un cursus dans lequel les études se déroulent en France et en Allemagne voire dans un pays tiers. Sur la base d’un règlement commun des études et du contrôle de connaissances, ces cursus permettent, en général sans augmentation de la durée des études, d’obtenir deux ou plusieurs diplômes (double diplôme ou diplôme conjoint).

On parle de double diplôme quand deux diplômes nationaux de niveau équivalent sont obtenus, au cours d’un cursus, sans allongement de la durée des études.

Tous les cursus sont organisés de façon individuelle. Cette organisation est fixée dans la convention de coopération signée par les établissements partenaires. La durée des études est répartie, autant que possible, de manière équitable entre les établissements partenaires – en principe, trois semestres au moins par établissement partenaire pour un cursus de niveau licence par exemple.

Dans le cas de cursus trinationaux, l’étudiant devra également étudier ou faire un stage dans le pays tiers.

L’UFA soutient différentes sortes de cursus. La plupart des cursus commencent directement après le bac. Cependant, certains peuvent démarrer à un niveau Bac+1 ou Bac+2, voire après des classes préparatoires pour des cursus avec une Grande École. Enfin, les cursus de niveau master ne sont accessibles qu’après une licence.

De nombreux programmes prévoient des stages mais ceci ne constitue pas une obligation pour les établissements. L’étudiant doit donc se renseigner auprès du responsable de programme dont il trouvera les coordonnées sur le « Guide des études en ligne » de l’UFA.

Si le règlement des études prévoit un stage obligatoire, l’étudiant pourra percevoir une aide à la mobilité pour la durée de ce stage si celui-ci est effectué dans le pays partenaire ou le pays tiers et si l’étudiant est dûment inscrit auprès de l’UFA pour l’année universitaire en cours. (Voir chapitre 6 « Stages »)

Oui. Le règlement commun des études et du contrôle de connaissances garantit la reconnaissance des examens validés.

L’UFA soutient actuellement 180 cursus intégrés.

Pour bénéficier du soutien de l’UFA, l’établissement proposant le cursus doit en faire la demande. Le cursus fait ensuite l’objet d’une évaluation et doit répondre aux critères de qualité de l’UFA. Les cursus sous l’égide de l’UFA sont réévalués régulièrement (environ tous les 4 ans). Si un cursus ne respecte pas ou plus ces critères, il ne peut plus bénéficier du soutien de l’UFA.

Les établissements qui mettent en œuvre les cursus sont des établissements d’enseignement supérieur français et allemands ayant déposé une demande de soutien auprès de l’UFA et ayant satisfait aux critères de qualité de l’UFA. Il peut s’agir d’une université, d’une Grande École ou d’une École du côté français ainsi que d’une université, d’une Hochschule, d’une Fachhochschule, d’une Pädagogische Hochschule ou d’une duale Hochschule du côté allemand.

Oui. Du côté français, de nombreuses Grandes Écoles ou Écoles sont des établissements privés. Cependant, du côté allemand, peu de cursus sont issus de coopérations avec un établissement privé.

Lorsqu’un étudiant est double diplômé, il se voit délivrer un diplôme national français et un diplôme national allemand de niveaux équivalents ainsi que le certificat de l’UFA (sous réserve que l’étudiant ait été régulièrement inscrit auprès de l’UFA). Dans le cas de cursus trinationaux, un troisième diplôme peut être délivré par l’établissement du pays tiers.

Dans le cadre de l’harmonisation des diplômes européens, les établissements français et allemands restructurent, dans la mesure du possible, leurs diplômes en licence / bachelor et master.

Diplômes obtenus pour des cursus après le bac ou Bac+2 / classes prépa :

En France : la licence / le bachelor (Bac+3), le master (Bac+5), le diplôme de fin d’études d’une Grande École, d’une École, d’un IEP (Bac+5)
En Allemagne : le bachelor, le master, le Diplom, le Magister, le Staatsexamen.

Diplômes obtenus pour des cursus à partir de la licence / du bachelor :

En France : le master, le diplôme de fin d’études d’une Grande École (d’ingénieurs ou de commerce), d’une École, d’un IEP (Bac+5), le doctorat dans le cadre des programmes de PhD-Track
En Allemagne : le master, le Diplom, le doctorat dans le cadre des programmes de PhD-Track

Il n’existe pas de diplôme propre à l’UFA, mais l’UFA établit un certificat pour chaque étudiant ayant obtenu son double diplôme et ayant été dûment inscrit auprès d’elle.

Oui, l’UFA propose effectivement des cursus intégrés menant à la formation des enseignants. La liste de ces cursus est disponible sur le « guide des études en ligne », sous la rubrique « Formation des enseignants ».

En Allemagne, le Staatsexamen est un examen d’État obligatoire pour accéder à certains postes dans des disciplines comme le droit, les formations de l’enseignement et la médecine.

Un concours est un examen pour lequel seul un quota de candidats parmi les meilleurs peut être retenu. Le recrutement des étudiants pour les Grandes Écoles se fait en majorité par cette voie.

Non, ces deux examens sont totalement indépendants l’un de l’autre.

La reconnaissance / l’équivalence du Diplomarbeit ou du Magisterarbeit* en France doit être inscrite dans le règlement commun des études et du contrôle de connaissances du programme ou dans la convention existant entre les deux établissements français et allemand.

*Le diplôme « Magister » est comparable à un D.E.A. et non à une maîtrise

Dans le cadre des cursus soutenus par l’UFA, la convention de coopération signée par les établissements partenaires comprend les dispositions concernant les examens à passer et la reconnaissance de ces derniers.

Il existe un certain nombre d’accords passés entre la France et l’Allemagne sur la reconnaissance mutuelle des diplômes universitaires. De plus amples informations à ce sujet sont disponibles sur le site de la Kultusministerkonferenz (www.kmk.org) et sur celui du Ministère de l’Éducation nationale (www.education.gouv.fr).

Avantages d'un cursus intégré franco-allemand

L’Université franco-allemande soutient des cursus intégrés à double diplôme. L’objectif est de permettre aux étudiants d’acquérir une formation disciplinaire binationale ainsi que des compétences interculturelles et linguistiques. En outre, des qualifications-clés comme le renforcement de l’aptitude à travailler en équipe et à communiquer, la flexibilité et la mobilité sont partie intégrante de cette formation.

Les cursus soutenus par l’UFA sont soumis à une évaluation régulière.

Quels sont les avantages d’un cursus intégré franco-allemand…
… au niveau de la formation ?

  • une offre de formation cohérente, qui suppose l’existence d’une convention de coopération scientifique au cursus et d’un programme commun de formation entre les établissements partenaires
  • une formation fondée sur la confrontation de plusieurs systèmes éducatifs, se distinguant dans chaque pays par une culture universitaire, scientifique et disciplinaire propre
  • la familiarisation avec des approches scientifiques et méthodologiques distinctes
  • l’obtention de deux (ou trois) diplômes universitaires de niveau équivalent et nationalement reconnus ou d’un diplôme conjoint, sans allongement de la durée des études fixée à l’échelle nationale
  • un curriculum à la fois équilibré, complémentaire et intégré, accompagné d’un règlement commun des études et contrôle des connaissances qui garantit :
    – l’acquisition de qualifications-clés faisant partie intégrante de la formation et permettant l’accès à un emploi qualifié, notamment l’aptitude à communiquer et à travailler en équipe ainsi que la flexibilité et la mobilité
    – le développement de compétences interculturelles (l’expérience franco-allemande constituant un champ d’apprentissage exemplaire en termes d’ « internationalisation »)
    – l’acquisition de compétences linguistiques générales et spécifiques, au minimum en français et en allemand, et le renforcement du plurilinguisme
    – une connaissance approfondie de deux pays au minimum
    – une immersion dans diverses structures et cultures de travail européennes
    – l’encouragement au développement de la personnalité

… au niveau de la mobilité ?

  • la répartition équitable de la durée des séjours d’études obligatoires dans les pays partenaires, de préférence dans un groupe commun d’étudiants pendant toute la durée des études
  • un nombre minimal de 5+5 étudiants en séjour dans le pays partenaire par année universitaire
  • des stages obligatoires dans le pays partenaire dans la majorité des cas

… au niveau de la vie étudiante ?

  • une préparation aux études, des cours de langue et une assistance pour toutes les questions relatives à l’organisation pratique en vue du séjour dans le pays partenaire concerné
  • un encadrement pertinent des étudiants, en particulier durant leur séjour dans le pays partenaire
  • des manifestations extra-universitaires durant le séjour à l’étranger
  • l’existence, le cas échéant, d’une association de diplômés proposant souvent des manifestations aux étudiants actuels

… au niveau du financement des études dans le pays partenaire ?

  • une aide à la mobilité (à partir de l’année universitaire 2018/2019 à hauteur de 300€ par mois) pour les étudiants inscrits durant leur séjour dans l’établissement partenaire

… au niveau de l’entrée sur le marché du travail ?

  • une aide aux étudiants et aux double-diplômés pour la poursuite de leur formation universitaire scientifique et leur entrée sur le marché du travail français, allemand et international
  • la délivrance du certificat de l’UFA après l’obtention du diplôme de fin d’études d’un cursus soutenu par l’UFA
  • la promotion des échanges culturels et scientifiques avec d’autres pays, en particulier européens
  • de meilleurs débouchés sur les marchés du travail français, allemand et international

L’UFA n’est pas la seule organisation à financer des études en Allemagne. L’OFAJ, le DAAD et l’Union Européenne financent également des programmes internationaux et/ou d’échanges. La particularité de l’UFA tient à la mise en place de cursus intégrés franco-allemands conduisant à un double diplôme – en principe sans allongement de la durée des études – et au financement qu’elle accorde aux étudiants dans le cadre de ces cursus. À la différence du programme Erasmus, les étudiants peuvent effectuer plusieurs séjours dans le pays partenaire et d’une durée plus longue. De plus, ils obtiennent un double diplôme à la fin de leurs études.

Trouver un cursus

La liste des différents cursus intégrés franco-allemands soutenus par l’UFA peut être consultée dans le « Guide des études en ligne » de notre site Internet (www.ffa-dff.org/fr/, rubrique « Programmes »). Il existe également une brochure de l’UFA intitulée « Cursus intégrés franco-allemands » que vous pouvez demander à l’UFA.

Pour obtenir des informations plus détaillées sur les cursus, vous devez vous adresser directement à l’établissement concerné où le responsable de programme pourra vous renseigner sur la candidature, le contenu et le déroulement du cursus, les diplômes obtenus …

De plus, tous les ans, le Forum Franco-Allemand à Strasbourg est le rendez-vous des formations franco-allemandes d’excellence. Vous pouvez y rencontrer des responsables de programmes ainsi que des étudiants qui effectuent un cursus franco-allemand de l’UFA.

Pour toute information concernant le prochain Forum, veuillez consulter le « Guide des études en ligne » : www.ffa-dff.org/fr/

Le « Guide des études en ligne » de l’UFA présente les principales caractéristiques des différents cursus binationaux et trinationaux sous l’égide de l’UFA. À partir de critères de recherche comme la discipline, le lieu des études ou le type d’établissement, le « Guide des études en ligne » fournit, dans la mesure où les informations ont été données par la coopération, non seulement une description du contenu des études, mais également de nombreuses informations pratiques, telles que les conditions et délais d’admission, les interlocuteurs ou les possibilités de logement.

L’Université franco-allemande propose des formations dans les disciplines suivantes : droit, économie / gestion, sciences humaines et sociales, sciences naturelles, informatique, architecture, sciences de l’ingénieur, formation des enseignants. Cette offre peut s’élargir chaque année en fonction des dossiers déposés par les établissements.