Témoignages d'étudiants et de diplômés de l'UFA

Témoignages d'étudiants et de diplômés de l'UFA

Muhammed Emin Günes

Muhammed Emin Günes

Matériaux et gestion de production
Mines Nancy / U Lorraine, Nancy - HS Mannheim

 

« De manière générale, je peux affirmer que ce cursus binational ne présente que des atouts. On découvre une nouvelle culture et on apprend à connaître de nouvelles personnes ; on perfectionne ses connaissances en français et on se familiarise avec les deux systèmes d'enseignement supérieur, très différents en France et en Allemagne. Bien sûr, on éprouve certaines difficultés à s'habituer au nouveau système lorsqu'on débute son cursus binational. Cependant, les choses finissent par s'arranger au bout de quelques semaines si l'on y met du sien. Personnellement, ce cursus m'a beaucoup apporté. J'ai énormément approfondi mes connaissances en vocabulaire technique, à tel point qu'il me serait même possible de travailler en France. Je recommanderais ce programme d’études à tout un chacun qui souhaite obtenir un double diplôme. En outre, je suis convaincu que ce double diplôme aura des retombées positives sur toute ma carrière professionnelle. Ce cursus binational constitue donc une expérience capitale et très enrichissante pour qui s'ouvre à de nouveaux horizons. »

Niklas Uder

Niklas Uder

Droit
UPEC Paris - Johannes Gutenberg-Universität Mainz

« Rappelons qu'aujourd'hui, l’anglais ne constitue plus vraiment un atout sur le marché du travail. Les entreprises présentes à l'international exigent en effet de leurs collaborateurs qu'ils aient de bonnes compétences en anglais. Dès lors, les cursus franco-allemands n’en deviennent que plus attractifs. Le temps investi dans un cursus franco-allemand est à peine plus élevé que celui investi dans des études traditionnelles comparables, cependant les chances sur le marché du travail sont bien meilleures avec un double diplôme. De plus, dans le cadre de ce cursus intégré, l’étudiant peut choisir s’il veut faire ses études à Dijon, Nantes ou Paris. Cerise sur le gâteau ! »


Jonathan Weber

Jonathan Weber

Architecture

ENSA Strasbourg - TU Dresden

 

« Le double diplôme, c'est bien évidemment et en premier lieu une formidable opportunité de parfaire ses connaissances en français, langue souvent sous-estimée par rapport à son importance. A l'issue de ma première année, je me rends également compte que le profil disciplinaire différent des deux universités constitue, lui aussi, un atout. En effet, les étudiants en double diplôme bénéficient d'une formation plus étendue et découvrent une autre culture en matière de planification et de construction, avec ses avantages et ses inconvénients. Il est impossible d'imaginer qu'une université puisse offrir, à elle seule, un éventail de cours aussi varié que celui proposé par les deux établissements.

Bien évidemment, le renforcement de mon niveau en français aura été pour moi l'élément le plus enrichissant de ce parcours. Ainsi pourrai-je postuler à un emploi dans un pays francophone, sans rencontrer de difficultés d'ordre linguistique. À tous ceux qui hésitent encore à partir à l'étranger, je ne peux que les encourager à se jeter à l'eau : le jeu en vaut vraiment la chandelle ! »


Verena Schlageter

Verena Schlageter

Études franco-allemandes

Université Paris-Sorbonne - Rheinische Friedrich-Wilhelms-Universität Bonn

 

« Le cursus binational Études franco-allemandes proposé par les universités de Paris et de Bonn permet aux étudiants de découvrir quel peut être un parcours universitaire de part et d'autre du Rhin. Il est particulièrement intéressant de faire connaissance des systèmes et méthodes d'enseignement qui diffèrent dans les deux universités. Après une phase d'adaptation au cours de laquelle on ne se sent pas encore tout à fait à la hauteur, face à la foule de nouvelles exigences que représentent les études auprès de l'université partenaire, on s'habitue vite à la nouvelle situation. En plus, on découvre la vie étudiante dans l'université partenaire et on fait connaissance de nombreux étudiants de diverses nationalités, ce qui garantit un échange interculturel.  Effectuer un cursus binational constitue en tout cas une expérience enrichissante et une belle opportunité ! »


Jan Weidner

Jan Weidner

Sciences Economiques

Université Lumière Lyon 2 / Universität Leipzig

 

 « J‘ai beaucoup apprécié le fait que ce cursus soit intégré dans un programme de master français ordinaire - dans mon cas, le « Master Finance » - ce qui signifie que durant la phase de séjour dans le pays partenaire, on suit exactement les mêmes cours que les étudiants sur place. En tant qu‘Allemand, on bénéficie donc d‘une formation « à la française ». Le double cursus n‘implique pas seulement un volume de travail important et de nombreux défis qui permettent de progresser, mais aussi beaucoup de nouvelles expériences et de nombreuses rencontres très enrichissantes. Même rétrospectivement, je n‘hésiterais pas à refaire le même choix. »


Enrico Günther

Enrico Günther

Politiques européennes

IEP - Strasbourg (U Strasbourg) / Europauniversität Viadrina (Frankfurt/Oder)

 

« Le double master franco-allemand Politiques européennes permet aux étudiants d'être en prise directe avec les sphères politique, économique, culturelle et juridique de l’Union européenne, et d'acquérir ainsi une expérience de coopération interculturelle avant d’intégrer la vie professionnelle. Vivre et étudier à Francfort (Oder), Berlin ou à Strasbourg offre non seulement l’avantage de parfaire ses compétences linguistiques et sa capacité à travailler dans une équipe internationale, mais constitue également une expérience tout à fait exceptionnelle. Dans ces deux centres de pouvoir politique, nombreuses sont les occasions de suivre la politique de très près et d’être le témoin direct des processus de décision.Parmi les atouts du cursus figure également la flexibilité dans le choix des spécialités proposées en deuxième année de master à l’IEP de Strasbourg : Sécurité extérieure et intérieure de l’UE, Politiques européennes et Affaires publiques et enfin, Politiques européennes et franco-germaniques. Si vous souhaitez donc vous investir dans une formation de très haut niveau dans cette douce région qu'est l'Alsace, je ne peux que vous recommander vivement ce programme de master. »


Nicolas Sol

Nicolas Sol

Commerce et Affaires internationales

Université de Fribourg / UPEC Paris.

 

« Après mon baccalauréat franco-allemand (AbiBac), il était évident que mes études devaient avoir un lien avec la France. Faire un master franco-allemand, c’était donc l’occasion idéale. Grâce à ce cursus,  j’ai acquis des connaissances approfondies sur la culture, l’économie, le système juridique et les structures politiques françaises. Coopérer avec des étudiants issus de disciplines très variées représente pour moi une expérience très enrichissante. Par ailleurs, une place de premier choix est accordée à l’internationalité : Les cours sont dispensés non seulement par des enseignants français mais également par des enseignants allemands et il en est de même pour les étudiants issus de France, d’Allemagne et du Sénégal… »


Ilja Lange

Ilja Lange

Chimie

Université de Haute Alsace  / Albert-Ludwigs-Universität Freiburg

 

« Le choix d’un cursus franco-allemand s’est imposé à moi comme une évidence afin de rester en contact avec mon identité franco-allemande. La licence transfrontalière Regio Chimica m’a séduit de par son offre innovante de développement conjoint de l’interculturalité et d’un cœur de métier de science dure : la chimie. Ce concept m’a convenu à tel point que je souhaite faire aujourd’hui de ce bagage interculturel, dont l’utilité s’étend bien au-delà du contexte franco-allemand, un élément central et structurant de mon portfolio de compétences professionnelles et personnelles. »


Béatrice-Anne Raine-Kösters

Béatrice-Anne Raine-Kösters

Droit

Université Paris I / Universität Köln

 

« L'expérience humaine et intellectuelle offrete par la formation franco-allemande aura été un élément essentiel de mon parcours universitaire. Cette expérience a été déterminante dans mes choix et mon parcours professionnelles et le double diplôme a, sans aucun doute, facilité mon entrée rapide et épanouissante dans la vie active. Dans le contexte européen des affaires actuel, j'encouragerais vivement les étudiants à choisir une des nombreuses formations soutenues par l'UFA. »


Antoine de Chantérac

Antoine de Chantérac

Droit français et allemand

Université de Lorraine / Universität des Saarlandes

 

« En tant que Franco-allemand, le cursus de « Droit français et allemand » au Centre Juridique Franco-Allemand (CJFA) à l'Université de la Sarre m'a offert l'unique occasion d'acquérir des connaissances approfondies des deux cultures juridiques. En même temps, j'ai pris conscience à la fois des différences et des points communs entre les cultures et les mentalités des deux pays, ce qui m'a permis d'enrichir mon profil franco-allemand. Dans le contexte de l'européisation et de l'uniformisation notamment dans le domaine du droit, ce cursus apporte d'importantes perspectives. »


Elisabeth Pfeiffer

Elisabeth Pfeiffer

U Freiburg : Études interculturelles franco-allemandes

ENS Lyon : Études germanophones

« Basées sur l’obtention d’un double diplôme, les études franco-allemandes permettent surtout de s’enrichir d’une multitude de nouvelles expériences, renforcées par de solides compétences interculturelles et d'excellentes connaissances linguistiques. De l'élargissement de son horizon personnel résulte une capacité d'adaptation, une flexibilité et une mobilité indéniables dans un milieu professionnel international. Quant aux qualifications professionnelles acquises, elles complètent le profil de façon à être paré à relever n'importe quel défi. »


Chloé Saby

Chloé Saby

Sciences politiques appliquées
U Freiburg  I IEP Aix-en-Provence
Compliance Manager

« Ma formation en sciences politiques entre Aix-en-Provence et Freiburg im Breisgau m’a donné l’envie de cultiver le franco-allemand et la dimension européenne pour mon parcours professionnel. J’ai commencé ma découverte du monde de l’entreprise en Allemagne puis je l’ai affinée en France au sein d’une entité franco-allemande ce qui m’a permis de réussir mon insertion professionnelle. Cette envie est désormais un engagement quotidien que je partage avec mes collègues au sein d’équipes multiculturelles. »


Florian Schnitzler

Florian Schnitzler

Gestion
Université de Lorraine, Metz | HTW des Saarlandes, Saarbrücken

 

« La réalisation de projets communs sous la forme d’équipes binationales possédant un bagage interculturel était une occasion en or pour apprendre à se connaître et combiner deux modes de pensée. Nos professeurs aussi bien en Allemagne qu’en France étaient très souvent surpris: de la synergie et de la créativité qui résultaient d’une telle collaboration. Cela montrait la valeur ajoutée d’un travail d’équipe franco-allemand. »


Sarah Nowacki

Sarah Nowacki

Études franco-allemandes : Communication et coopération transfrontalièreUniversité de Lorraine, Metz | Universität des Saarlandes

 

« Faire un double cursus, c'est étudier dans deux systèmes universitaires différents, découvrir de nouvelles méthodes de travail et suivre un parcours qui sort de l'ordinaire. En plus de perfectionner ses connaissances linguistiques rapidement, faire partie d'un groupe binational est très motivant car échanger avec les autres est un enrichissement aussi bien sur le plan personnel qu'universitaire. Jusqu'à présent, cela a été un atout indéniable concernant mes recherches de stages et d'emplois. Je suis donc confiante pour mon avenir. »


Kevin Rautenberg

Kevin Rautenberg

Formation des enseignants du secondaire
Université de Bourgogne Dijon | Johannes Gutenberg-Universität Mainz | Université de Sherbrooke

« En qualité d’enseignant de langues étrangères, les connaissances linguistiques sont aussi importantes que la capacité de transmettre de manière authentique la culture du pays et de faire ressortir l’importance des enjeux interculturels. Outre une formation solide, le cursus m’a permis d’acquérir ces compétences. La reconnaissance mutuelle d’examens facilite les études dans un contexte binational ou trinational. Mobilité, flexibilité et diversité culturelle sont désormais des mots-clés omniprésents, non seulement pendant les études, mais également tout au long du parcours professionnel. »


Anne-Sophie Morvan

Anne-Sophie Morvan

Droits français et allemand
Université Panthéon Assas (Paris 2) | Ludwig-Maximilians-Universität München

« Prendre part au cursus BerMuPa est une expérience extrêmement enrichissante, qui me permet de prendre du recul par rapport à mes connaissances en droit français, m’offre également la possibilité de découvrir la culture de notre pays partenaire et d'entreprendre divers projets avec les membres de mon programme, notamment dans le cadre de l’association de notre programme d’études. Saisissez donc la formidable opportunité de prendre part à un cursus intégré franco-allemand, vous ne le regretterez pas ! »


Mathieu Schneider

Mathieu Schneider

Politikwissenschaft
IEP Rennes | U Eichstätt-Ingolstadt

« Actuellement en poste en politiques européennes à Bruxelles au sein d'une fédération multinationale, mon expérience franco-allemande à Rennes et à Eichstätt m'a clairement apporté des capacités d'adaptation, de compréhension et de réflexion multi- et interculturelles qui me permettent aujourd'hui de m'épanouir professionnellement dans un environnement international. »


Christina Böhnke

Christina Böhnke

Sciences économiques
Université Paris Ouest Nanterre La Défense | Johannes Gutenberg-Universität Mainz

« Outre les compétences en gestion, économie et mathématiques que mes études m’ont permis d’acquérir, j’ai eu l’occasion d’être en totale immersion linguistique pendant mon année passée à Paris. Grâce au groupe binational que nous étions ainsi qu’aux nombreux échanges avec les personnes de ma promotion, j’ai vite été très entourée et me suis fait beaucoup d’amis. Tout cela m’a permis d’apprendre à connaître la culture, la langue et les gens du pays beaucoup plus rapidement. Je conseille vivement à quiconque veut élargir son champ de compétences, être confronté à de nouveaux défis et prouver son ambition, de s’inscrire dans un cursus intégré en économie. »


Stéphane Lacalmette

Stéphane Lacalmette

Sciences de l'Ingenieur

Ecole Centrale Paris | Université Stuttgart
Senior Consultant Lean Manufacturing à la Robert Bosch GmbH

« Mon cursus binational soutenu par l’UFA m’a permis d’acquérir de très précieuses expériences dans deux cultures et systèmes universitaires différents. J’ai ainsi pu développer des compétences professionnelles et me suis épanoui sur le plan personnel. Mes compétences interculturelles m’ont été très utiles lors de mon entrée sur le marché du travail. Dans le contexte actuel de la mondialisation, les entreprises de renom comme la Robert Bosch GmbH ne sont pas les seules à rechercher des employés dotés d’un profil international. Je recommande donc à tous de profiter de l’occasion de pouvoir découvrir d’autres horizons grâce à un cursus intégré qui vous ouvrira de nombreuses portes à l’avenir ! »


Julia Storkenmaier

Julia Storkenmaier

Université de Cergy – Pontoise | Heinrich-Heine-Universität Düsseldorf

 

« Grâce à ma mission d’ambassadrice de l’UFA, j’ai eu l’opportunité de présenter aux élèves de mon ancien lycée un programme d’études qui m’avait convaincue. Cette expérience m’a montré à quel point je pouvais être fière de mon parcours universitaire. En outre, le vif intérêt des élèves a clairement prouvé que l’échange culturel et scientifique entre la France et l’Allemagne demeure un sujet et un environnement de travail attractif et passionnant. »


Stéphanie Bjarnason

Stéphanie Bjarnason

EPF (Ecole d’ingénieurs de Sceaux) | Hochschule München

 

« Un esprit d’ouverture et des compétences interculturelles sont aujourd’hui indispensables afin de développer des synergies au sein d’un groupe international. La richesse des contacts interculturels est ce qui me donne l’envie d’entreprendre. Jamais je ne pourrai mettre cet aspect de côté. »


Sarah Gilb

Sarah Gilb

Université Rennes I | Université Augsbourg

 

« Après avoir terminé mes études en management franco-allemand, j’ai été embauchée après mon stage obligatoire en management européen au sein du département des ressources humaines. Les expériences vécues au cours de mes études m’aident beaucoup à surmonter les différences culturelles auxquelles je suis confrontée tous les jours dans le cadre de mon travail dans une équipe internationale. »


Ouahbi Sayeh

Ouahbi Sayeh

EEIGM (Ecole Européenne de l’Ingénieur en Génie des Matériaux) | Université de Sarrebruck

Ingénieur matériaux à Airbus Operations GmbH

 

« Dans le domaine de l’ingénierie, très souvent les langues ne sont pas considérées comme aussi importantes que les connaissances techniques. Grâce à cette formation, nous avons la chance de maîtriser trois langues, ce qui est un avantage déterminant sur le marché du travail et nous ouvre ainsi énormément d’opportunités. D’un point de vue personnel, cette formation m’a apporté une ouverture d’esprit, de la tolérance, une capacité d’adaptation et un niveau technique très intéressants.

Du coup aujourd’hui me voilà chez Airbus en Allemagne ! Et demain ? Peut-être en France, ou en Angleterre, ou ailleurs dans le monde ! »


Chadia El Hachimi

Chadia El Hachimi

ESCE Paris | HWR Berlin

 

« Mes études du management franco-allemand ont été pour moi une expérience très enrichissante. J’ai beaucoup apprécié la cohésion au sein du groupe : nous pouvions échanger sur nos intérêts communs et avons changé de ville ensemble, ce qui nous a vraiment soudés. La mobilité et la flexibilité acquises durant mes études m’ont facilité l’entrée dans la vie active. Par ailleurs, dans le cadre de mon poste de travail actuel en France, je peux mettre à profit mes compétences interculturelles. »


Franziska Otte

Franziska Otte

Euromed Management Marseille | HS Bremen

 

« Mes études franco-allemandes de Gestion et de Management international à Marseille et à Brême ont été très enrichissantes : les études dans un contexte international m’ont sensibilisée aux différences culturelles et m’ont permis de développer des compétences interculturelles. En outre, j’ai trouvé particulièrement intéressant la possibilité de découvrir deux systèmes universitaires différents. Grâce à mon parcours universitaire binational, je fais très rapidement le lien entre des événements de la vie quotidienne et leur portée internationale. »


Kevin Fostur

Kevin Fostur

Université Paul Verlaine Metz | HTW Saarbrücken

 

« Grâce à mon cursus franco-allemand je me sens parfaitement à l’aise dans les deux cultures et langues. Après mon Master en Allemagne j’aurai le choix : mon double diplôme me permettra de travailler dans tous les pays francophones et germanophones en tant qu’ingénieur en génie civil. »


Salma Bamyani

Salma Bamyani

Production et informatique
Université de Munich | EPF Paris.


« Mes études m’ont appris que chacun de nous recèle en lui-même bien plus que ce qu’il croit. Nous devons avoir le courage de nous relever après chaque chute, de regarder de l’avant avec des pensées positives et de ne jamais cesser de croire en nous-mêmes! »


Elske Meyer

Elske Meyer

Droit franco-allemand

Université Paris X – Nanterre | Université de Potsdam

 

« Le cursus intégré permet de découvrir et de comparer deux systèmes juridiques. Le cursus à double diplôme aiguise le regard et l'attention vis à vis des différences et des similitudes, mêmes subtiles, et permet d'appréhender non seulement des domaines spécialisés, comme la jurisprudence, mais également de manière plus générale les différentes cultures. Durant mon séjour d'études intégrées dans les deux pays, j'ai pu acquérir des compétences linguistiques, interculturelles et professionnelles grâce au contact avec les étudiants français, compétences qui à mes yeux représentent un atout majeur. »


Janine Riedrich-Möller

Janine Riedrich-Möller

Physique

Université Henri Poincaré de Nancy | Universität des Saarlandes


« Ce cursus binational me qualifie pour un travail dans un contexte international. Dans le domaine des sciences naturelles, notamment, on ignore encore trop souvent les différences culturelles, ce qui peut provoquer des malentendus. Grâce à mes compétences linguistiques et interculturelles ainsi qu'un séjour de longue durée dans le pays partenaire, je bénéficie, en ma qualité de future physicienne, d'un atout déterminant. »


Arnaud Meissonnier

Arnaud Meissonnier

Gestion/Economie

IECS Strasbourg | Universität Tübingen

 

« Ma formation binationale s'est révélée très valorisante, également pour des postes hors d'Europe. Les entreprises reconnaissent ce double diplôme en raison de la qualité du cursus et de la bonne réputation des établissements participants. »


Felicitas Seibold

Felicitas Seibold

Romanistique, Germanistique

Université de Bourgogne | Universität Mainz | Università di Bologna

 

« Mes études dans trois pays différents (la France, l'Allemagne et l'Italie) m’ont permis de comparer les systèmes universitaires (dont celui de la plus vieille université d'Europe à Bologne), les diverses approches à une même matière et les diverses mentalités. Ainsi, j'ai appris à estimer les avantages de chacune des trois façons d'aborder les choses. »


Christian Groth

Christian Groth

Sciences de l'ingénieur

UT de Compiègne | TU Braunschweig

 

« Le Forum Franco-Allemand en témoigne tous les ans : les ingénieurs franco-allemands qualifiés et expérimentés sont recherchés sur le marché du travail. L'UT de Compiègne et la TU de Braunschweig m'ont offert les conditions optimales pour m'y préparer. »


Marie-Laure Moulinet

Marie-Laure Moulinet

Gestion/Management international

ESCP-EAP Paris | Berlin

 

« Durant mes études en Allemagne et en Angleterre, j'ai appris à m'adapter – à la culture et à des mentalités différentes mais également à un autre système universitaire – c'est cette capacité d'adaptation qui m'aide aujourd'hui à faire face aux nombreux défis dans la vie professionnelle. »


François Quiquerez

François Quiquerez

Génie des procédés chimiques

INPL Nancy | Hochschule Mannheim

 

« A travers ma formation d'ingénieur binationale, j'ai su me forger une opinion sur les avantages qu'apportaient une formation à l'étranger, notamment les bienfaits des échanges culturels. L'entente franco-allemande est très forte et cette pratique de l'échange se révèle très prometteuse et encourageante pour l'Europe de demain. »


Nicole Glatt

Nicole Glatt

Formation de professeurs des écoles bilingues

Université de Mulhouse | PH Freiburg

 

« Les études communes dans les deux pays rapprochent les étudiants français et allemands de manière particulière. On se soutient et s'encourage mutuellement, ce qui renforce le sentiment d'appartenance au groupe intégré. Parallèlement à notre objectif commun que représente le double diplôme franco-allemand, des amitiés se créent au-delà des frontières – des amitiés dont je ne pourrais plus me passer. »


Jan-Christian Hübsch

Jan-Christian Hübsch

Droit

Université de Paris I | Universität Köln

 

« Aujourd'hui, la dimension européenne des études supérieures gagne sans cesse en importance. Deux années d'études en France sont indispensables pour acquérir une compétence interculturelle, qui sera demandée plus tard dans la vie professionnelle. Le soutien par l'UFA durant mon séjour à l'étranger m'a permis de mieux comprendre notre pays voisin sous tous ses aspects. »


Hedwige Carré-Fiessinger

Hedwige Carré-Fiessinger

Gestion/Management international

ESCP-EAP Paris | ESCP Berlin

 

« Ce cursus à double diplôme entre Paris et Berlin m'a permis d'étudier à l'étranger sans devoir me soucier de la reconnaissance des examens passés dans l'établissement partenaire. Par ailleurs, les études binationales nous apprennent à être plus flexibles et mobiles : les stages pratiques effectués dans le cadre de ce cursus m'ont facilité la recherche d'emploi dans les deux pays. »


Milosz Matuschek

Milosz Matuschek

Droit

Université de Paris II | Universität München

 

« Passer trois semestres à Paris - la plus belle ville du monde - et obtenir deux diplômes, en plus de l'Examen d'Etat allemand ? Par rapport à d'autres programmes d'échanges, ces avantages du cursus ont été déterminants pour moi. Grâce au contact étroit avec les étudiants français, un système bien structuré et la possibilité de pouvoir immerger complètement dans une nouvelle culture, je me sens bien plus que simple hôte dans un pays inconnu. Je souhaiterais rester pour toujours dans la métropole de la Seine. »


Christian Kothe

Christian Kothe

Gestion/Management international

EuroMed Marseille | Hochschule Bremen

 

« Le cursus binational du EuroMed Marseille et de la Hochschule de Brême m'a permis de combiner études de commerce et études européennes. Inscrit sous l'égide de l'UFA et bénéficiant de son soutien, ce cursus allie qualité et soutien financier au bénéfice de ses étudiants. Bref, une formule parfaite. »


Emmanuelle Mery

Emmanuelle Mery

Ingénieur Généraliste

EPF-Ecole d'Ingénieurs de Sceaux | Fachhochschule München

 

« Le double diplôme franco-allemand nous ouvre les portes sur le monde du travail européen et international. Les compétences linguistiques et interculturelles et la flexibilité acquises durant les études représentent un enrichissement indéniable. »


Georges Reti

Georges Reti

Informatique

Université de Metz (ISFATES) | HTW des Saarlandes (DFHI)

 

« Ce cursus offre un atout indéniable dans le monde du travail international, en conciliant aspects interculturels et techniques dans une seule formation de 4 ans. »


Berthold Kramer

Berthold Kramer

Génie Mécanique

ENSAM Metz/Paris | Universität Karlsruhe (TH)

 

« Deutsch-Französisch ou franco-allemand... peu importe, étudier dans ces deux pays nous permet non seulement d'acquérir deux diplômes, de parler deux langues et de connaître deux cultures, mais nous donne également le sentiment de vivre au-delà des frontières. »


Camille Logeay

Camille Logeay

Economie/Econométrie

ENSAE de Paris | Humboldt-Universität Berlin

 

« Grâce aux deux titres universitaires, celui de statisticienne économique et celui du Diplom-Volkswirt, je n'ai eu aucune difficulté pour trouver mon premier emploi. »


Lütfü Erdinc

Lütfü Erdinc

Gestion/Management international

EuroMed Marseille | Hochschule Bremen

 

« Grâce aux deux années d'études passées en France dans le cadre de la coopération avec la Hochschule de Brême, je suis devenu un véritable européen. C'est un cursus idéal pour créer un réseau de contacts aux niveaux européen et mondial. »


Thilo Kinzelbach

Thilo Kinzelbach

Génie Mécanique

Université de Metz (ISFATES) | HTW des Saarlandes (DFHI)

 

« L'Allemagne est un pays fantastique. La France aussi. Je me suis dit: Alors, pourquoi pas combiner les avantages des deux cultures et multiplier mes possibilités ? Le double diplôme élargit énormément l'horizon, non seulement pour la carrière mais aussi pour la vie ! »


Kim Chi Phung

Kim Chi Phung

Gestion/Management international

EuroMed Marseille | Hochschule Bremen

 

« Après avoir acquis le diplôme franco-allemand, j'ai été sponsorisée par la Commission Fulbright pour un MBA aux Etats-Unis. Ainsi, je suis munie des capacités adéquates pour affronter les défis internationaux. »


Wolfgang Rückert

Wolfgang Rückert

Génie Mécanique

ENSAM Metz | Universität Karlsruhe (TH)

 

« Parallèlement aux nombreux avantages pour la vie professionnelle, les arguments cruciaux pour ces deux années passées en France sont la rencontre de nouveaux amis, l'élargissement de mon horizon et avant tout la maîtrise parfaite d'une langue étrangère. A présent, je me sens à l'aise dans les deux cultures. »


Sebastian Konsek

Sebastian Konsek

Droit

Université Paris I | Universität Köln

 

« Compte tenu de la mauvaise situation conjoncturelle et du nombre croissant du chômage, l'avenir réside dans les carrières internationales auxquelles préparent surtout les cursus internationaux et les cursus soutenus par l'UFA. Aujourd'hui, les compétences linguistiques et les expériences à l'étranger sont indispensables. »


Sarah Rüffler

Sarah Rüffler

Sciences politiques

Institut d'Études Politiques Paris | Freie Universität Berlin

 

« Non seulement les études à Sciences Po ont été un enrichissement mais aussi la vie quotidienne en France – Comment pourrais-je désormais vivre sans pain au chocolat, Canal St. Martin et la langue française ? Les souvenirs de mon séjour à Paris et des personnes que j'y ai rencontrées m'accompagneront toujours. »