Prix Franco-Allemand du Journalisme (PFAJ) : Remise des prix 2020 et 2021

Remise du Prix dans la catégorie Multimédia à Kseniya Halubovich. Copyright: Xander Heinl / photothek

 

La cérémonie de remise du Prix Franco-Allemand du Journalisme (PFAJ), dont l’Université franco-allemande est membre, a eu lieu ce jeudi 9 septembre à Berlin. L’Agence spatiale européenne (ESA) et les astronautes Thomas Pesquet et Matthias Maurer ont reçu le Grand Prix Franco-Allemand des Médias. Les prix des éditions 2020 et 2021 ont aussi été remis dans les catégories journalistiques suivantes : Écrit, Multimédia, Vidéo, Audio et Jeunes Talents.

L’événement s’est déroulé dans les locaux de la représentation permanente du Land de Rhénanie-du-Nord-Westphalie à Berlin. Le président du PFAJ et PDG de la Saarländischer Rundfunk, Martin Grasmück, a souligné, lors de l’ouverture de la cérémonie, le lien qui unit la science et les médias de qualité dans une même conception de leur rôle : « Tous deux représentent la connaissance contre la spéculation, la recherche et l’investigation contre le déni des faits et la diffusion de théories du complot. » En outre, l’ESA incarne mieux que toute autre institution le caractère indispensable de la coopération européenne et internationale. Comme l’a dit M. Grasmück : « Un Français et un Allemand, à la fois collègues et amis, ensemble dans l’ISS… Il ne saurait y avoir plus beau symbole de la coopération franco-allemande. »

La science tributaire d’un journalisme de qualité

Pour le Directeur général de l’ESA, M. Josef Aschbacher, ce Grand Prix Franco-Allemand des Médias souligne l’importance de l’observation terrestre, du travail scientifique des astronautes et de leur traitement médiatique afin de surmonter les défis actuels de l’humanité.

Le plénipotentiaire chargé des relations culturelles franco-allemandes et ministre-président de Rhénanie-du-Nord-Westphalie, Armin Laschet, a félicité les lauréates et lauréats et les a exhorté.e.s à ne pas relâcher leurs efforts d’explicitation, ce qui implique également d’énoncer des vérités qui dérangent. Il a en outre insisté sur l’importance de la coopération internationale : « La coopération scientifique européenne et internationale, la recherche au service de l’humanité et le dialogue vivant avec les citoyennes et les citoyens intéressé.e.s – tout cela, l’Agence spatiale européenne (ESA) et le duo franco-allemand des astronautes Thomas Pesquet et Matthias Maurer l’incarnent à merveille. À travers leur coopération, l’amitié franco-allemande est pour la première fois propulsée dans l’espace. »

Le ministre allemand des Affaires étrangères, Heiko Maas, a évoqué les évolutions actuellement à l’œuvre en divers endroits de la planète : « Là où la liberté de la presse est attaquée, les libertés individuelles courent elles aussi un grave danger. C’est pourquoi le Prix Franco-Allemand du Journalisme revêt à nos yeux une telle importance. Il soutient un journalisme critique et de qualité, et renforce notre démocratie. Et c’est la raison pour laquelle le ministère des Affaires étrangères soutient cette distinction. »

La ministre de la Culture, Roselyne Bachelot, a insisté sur le rôle de l’ESA en matière de transmission des savoirs, notamment auprès des plus jeunes. Selon elle, « le travail des astronautes à bord de l’ISS est un exemple éclatant de ce que peut et doit être l’Europe, mais aussi un symbole de l’expertise scientifique pour combattre les manipulations et la désinformation. »

Les lauréat.e.s pour cette édition 2021 sont :

  • Catégorie Vidéo : Alain de Halleux pour « Le grain de sable dans la machine/Corona: Sand im Weltgetriebe », ARTE/RTBF
  • Catégorie Audio : Carolin Dylla, Katrin Aue pour « Europas Corona-Grenzen: Ein Feature über Abschottung, Misstrauen und Solidarität », Saarländischer Rundfunk
  • Catégorie Écrit : Eva Schläfer pour « Der französische Patient », Frankfurter Allgemeine Sonntagszeitung
  • Catégorie Multimédia : Kseniya Halubovich pour « Biélorussie : chronique d’une révolution/Belarus: Tagebuch einer Revolution », https://www.arte.tv/de/videos/094279-128-A/2-september-solidaritaet-mit-inhaftierten-journalisten
  • Catégorie Jeunes Talents (dans la catégorie Écrit) : Julien Duez, Adrien Candau pour « Schaffer d’État », So Foot

Le Prix Franco-Allemand du Journalisme fait partie des prix les plus importants d’Europe dans le domaine des médias. Aux yeux du jury, les sujets primés sont autant d’excellents exemples d’un journalisme de qualité qui contribuent ainsi à une meilleure compréhension des enjeux sociétaux en France, en Allemagne et dans toute l’Europe.

La cérémonie de remise des prix a été présentée par la journaliste allemande Dörthe Eickelberg et le journaliste français Pierre Girard.

Lien vers le communiqué de presse du PFAJ