La lecture de l’Académie de Berlin 2022 donne la parole aux jeunes activistes pour le climat

Cette année, la Lecture de l’Académie de Berlin était consacrée aux questions environnementales et à la jeunesse. Intitulée « Comment l’Allemagne, la France et l’Europe peuvent-elles empêcher la catastrophe climatique ? », elle s’est tenue à l’Ambassade de France à Berlin, avec le soutien de la Fondation « ZEIT-Stiftung Ebelin und Gerd Bucerius », de l’Office franco-allemand pour la Jeunesse (OFAJ) et de l’Université franco-allemande (UFA).

Les participant*es ont pu assister à un dialogue entre les activistes pour le climat Luisa Neubauer et Camille Étienne, dans le cadre de l’Année européenne de la jeunesse. Celles-ci ont précisé et discuté avec le journaliste Nils Minkmar et  un public nombreux d’étudiant*es de cursus de l’UFA et de Jeunes ambassadeurs et Ambassadrices de l‘OFAJ leurs propres éléments de réponse sur la façon dont l’Allemagne, la France et l’Europe peuvent éviter la catastrophe climatique.

L’Académie de Berlin est une institution indépendante créée en juin 2006 à l’initiative de Claude Martin, ancien ambassadeur de France en Allemagne, à l’occasion d’une rencontre à l’Ambassade de France à Berlin. Depuis 2011, la Lecture de l’Académie de Berlin accueille une personnalité reconnue qui présente ses idées sur le thème de la nécessaire coopération entre la France et l’Allemagne en Europe.