L’Accord de Weimar, texte fondateur de l’Université franco-allemande, fête ses 25 ans

Il y a 25 ans, la France et l’Allemagne signaient l’Accord de Weimar et créaient l’Université franco-allemande (UFA). En plus des coopérations universitaires binationales et trinationales – son cœur de métier depuis lors – l’UFA a développé de nombreux projets internationaux qui font sa renommée et son expertise dans l’enseignement supérieur et la recherche.

Alors que le Traité de l’Élysée avait jeté les bases de l’amitié franco-allemande en 1963, l’Accord de Weimar, en 1997, s’est focalisé sur les relations universitaires entre la France et l’Allemagne. Ce traité a conçu l’UFA comme une institution dotée d’une personnalité juridique internationale, créée et financée à parts égales par les deux pays et ayant pour mission de développer des programmes d’études et de recherche conjoints. Aujourd’hui, l’UFA réunit au sein de son réseau pas moins de 189 cursus et 28 collèges doctoraux – tous franco-allemands, voire pour un grand nombre d’entre eux, internationaux.

L’UFA s’est aussi consacrée ces dernières années à des thématiques d’avenir telles que le développement durable, le numérique, le plurilinguisme, l’innovation et la santé planétaire, afin de promouvoir la coopération scientifique franco-allemande et européenne dans ces domaines comme dans beaucoup d’autres. L’internationalisation des parcours académiques des jeunes chercheur*euses, des futur*es enseignant*es et d’ingénieur*es conscients des enjeux sociaux et environnementaux est également une question sur laquelle l’UFA peut faire bénéficier les nouvelles alliances d’universités européennes de son expertise.

Une autre préoccupation d’avenir concerne la formation universitaire transfrontalière en alternance, qui doit associer, non seulement les établissements qui proposent ce type de parcours, mais aussi les entreprises dans lesquelles les étudiant*es effectuent leurs phases de formation pratique. Bien qu’il existe encore de nombreux obstacles administratifs à surmonter, l’UFA et ses partenaires ont fortement contribué à simplifier les procédures pour développer ces coopérations transnationales. Plus de 400 étudiant*es sont ainsi actuellement inscrit*es dans les cursus binationaux de formation en alternance soutenus par l’UFA. Le 24 novembre prochain aura d’ailleurs lieu une table ronde en marge du Forum Franco-Allemand, salon dédié à l’enseignement supérieur, afin de faire le point sur les besoins des entreprises, d’une part, et sur les attentes des étudiant*es et des établissements universitaires, d’autre part.

25 ans après sa création officielle, l’Université franco-allemande peut donc s’enorgueillir d’avoir pris part à de nombreuses avancées en matière de coopération universitaire en Europe – et se réjouit de contribuer, par son engagement, au développement de notre société, avec ses divers partenaires politiques, académiques, institutionnels et économiques, en continuant à intensifier ses activités dans le domaine des projets porteurs d’avenir.


Communiqué de presse en version PDF :

Communiqué de presse UFA : L’Accord de Weimar, texte fondateur de l’Université franco-allemande, fête ses 25 ans