Université franco-allemande : de nouvelles coopérations – une aide à la mobilité en hausse

Bonne nouvelle pour les étudiants inscrits dans les programmes de l’Université franco-allemande (UFA) : pendant leur séjour à l’étranger, ils bénéficient dès à présent d’une aide à la mobilité dont le montant a été augmenté à 300 euros/mois. De plus, l’UFA élargit son offre de formation à partir de la rentrée 2018/2019 en accueillant quinze nouveaux cursus binationaux et trinationaux.

Depuis près de vingt ans, l’UFA offre à ses étudiants la possibilité d’effectuer la moitié de leurs études en France et l’autre moitié en Allemagne, ce qui leur permet d’acquérir des connaissances disciplinaires approfondies tout en développant leurs compétences linguistiques et interculturelles. Le réseau de l’UFA compte aujourd’hui plus de 190 établissements d’enseignement supérieur en France, en Allemagne et dans quelques pays tiers, qui proposent un total de 180 cursus transfrontaliers de niveau licence et master ainsi que, depuis peu, des programmes de PhD-Track dans des disciplines les plus variées. Cette année, ce sont quinze nouveaux cursus et six établissements d’enseignement supérieur qui rejoignent le réseau de l’UFA, dont l’Université Toulouse 1 Capitole, la Universität Bremen, la Sapienza Università di Roma ou l’Universiteit van Amsterdam.

L’admission de nouveaux cursus au sein du réseau de l’UFA est le fruit d’une procédure d’évaluation en plusieurs étapes dont l’objectif premier consiste à assurer, outre la qualité académique et scientifique des programmes d’études, l’acquisition de compétences linguistiques, un lien avec la pratique et les débouchés professionnels offerts aux futurs diplômés. Parmi les cursus évalués positivement cette année et dotés du label de qualité de l’UFA, se trouvent entre autres le « Master Droit-Economie-Gestion » porté conjointement par l’Université Jean Moulin Lyon III et l’Universität Tübingen, le cursus « Plurilinguisme et contact de langues » entre l’Université de Bordeaux Montaigne et l’Universität Konstanz ainsi que le « International Master of Biomedicine », considéré comme particulièrement innovant par le jury scientifique international de l’UFA et porté par l’Université de Strasbourg et l’Universität Mainz, en coopération avec l’Université du Luxembourg.

Outre le développement de l’offre de formation de l’UFA, les étudiants peuvent également se réjouir de la hausse de l’aide à la mobilité. Cette subvention allouée par l’UFA à ses étudiants durant leur séjour dans le pays partenaire a vu son montant augmenté de 270 à 300 euros par mois sur décision des gouvernements français et allemands qui financent l’UFA à parts égales. David Capitant, président de l’UFA, se réjouit de cette initiative : « Elle exprime la volonté partagée de la France et de l’Allemagne de renforcer et de développer leurs relations bilatérales, même en période de contraintes budgétaires. »

Communiqué de presse en version PDF :