Qu'est-ce que l'UFA ?

L’UFA est un réseau de 194 établissements d’enseignement supérieur français et allemands qui proposent en tout 180 cursus intégrés binationaux et trinationaux, accueillant tous les ans quelque 6 500 étudiants.

L'UFA en bref

Formations

Envie d’étudier en France et en Allemagne, voire dans un troisième pays ? L’UFA vous propose 180 cursus binationaux et trinationaux !

Guide des études

Recherche

L'UFA soutient la mobilité et les rencontres de jeunes chercheurs de France et d'Allemagne. Retrouvez les appels d'offres des différents programmes de soutien.

Guide des programmes de soutien à la recherche

Bienvenue sur le nouveau site de l’UFA!

Celui-ci vise à faciliter vos recherches dans nos programmes et activités, que vous soyez lycéen, étudiant, responsable de programme ou Alumni, en quête d’un contact précis dans notre équipe et notre réseau ou bien d’informations sur un cursus intégré, une cotutelle de thèse, une école d’été ou l’un de nos nombreux autres projets innovants.

Bonne navigation et à bientôt en France, en Allemagne ou dans l’un de nos pays tiers!

C'est ce que disent nos étudiants

Les expériences interculturelles que j’ai pu vivre grâce au cursus intégré ont été un réel enrichissement pour mon développement personnel. Pouvoir échanger avec des personnes de cultures différente et vivre dans un autre pays m’a permis de remettre en question ma vision du monde et de l’approfondir. Il m’est ainsi plus facile de comprendre les perspectives d’autrui, atout considérable dans mon métier d’enseignante.

PH Freiburg – UHA Mulhouse-Colmar

Grâce à ce cursus, j’ai non seulement amélioré mon allemand mais aussi redécouvert ma langue maternelle. J’ai également pris conscience du rapport entre les langues et le développement d’une pensée : certaines idées n’existent que dans une langue, d’où l’importance d’en connaître plusieurs. Cependant, l’atout majeur du cursus réside, pour moi, dans la différence de conception des médias entre les deux pays. Certes, nous ne devenons peut-être pas des spécialistes car la binationalité implique une certaine discontinuité de l’apprentissage, mais nous gagnons une vision moins unilatérale, source d’originalité et d’ouverture d’esprit très appréciables. L’appartenance à un groupe franco-allemand rend également les différences culturelles tangibles et, en même temps, profondément poreuses, ce qui contribue à cette ouverture d’esprit. D’ailleurs, elle ne s’applique pas seulement au franco-allemand, c’est plutôt une attitude générale d’une grande valeur sur le plan aussi bien professionnel que personnel. Et c’est ce qui m’a poussé à rechoisir un cursus de l’UFA pour mon master.

U Weimar – U Lyon 2 – Lumière

De manière générale, je peux affirmer que ce cursus binational ne présente que des atouts. On découvre une nouvelle culture et on apprend à connaître de nouvelles personnes ; on perfectionne ses connaissances en français et on se familiarise avec les deux systèmes d’enseignement supérieur, très différents en France et en Allemagne. Bien sûr, on éprouve certaines difficultés à s’habituer au nouveau système lorsqu’on débute son cursus binational. Cependant, les choses finissent par s’arranger au bout de quelques semaines si l’on y met du sien. Personnellement, ce cursus m’a beaucoup apporté. J’ai énormément approfondi mes connaissances en vocabulaire technique, à tel point qu’il me serait même possible de travailler en France. Je recommanderais ce programme d’études à tout un chacun qui souhaite obtenir un double diplôme. En outre, je suis convaincu que ce double diplôme aura des retombées positives sur toute ma carrière professionnelle. Ce cursus binational constitue donc une expérience capitale et très enrichissante pour qui s’ouvre à de nouveaux horizons.

HS Mannheim – Mines Nancy / U Lorraine, Nancy

Rappelons qu’aujourd’hui, l’anglais ne constitue plus vraiment un atout sur le marché du travail. Les entreprises présentes à l’international exigent en effet de leurs collaborateurs qu’ils aient de bonnes compétences en anglais. Dès lors, les cursus franco-allemands n’en deviennent que plus attractifs. Le temps investi dans un cursus franco-allemand est à peine plus élevé que celui investi dans des études traditionnelles comparables, cependant les chances sur le marché du travail sont bien meilleures avec un double diplôme. De plus, dans le cadre de ce cursus intégré, l’étudiant peut choisir s’il veut faire ses études à Dijon, Nantes ou Paris. Cerise sur le gâteau !

Johannes Gutenberg-Universität Mainz – UPEC Paris

Le double diplôme, c’est bien évidemment et en premier lieu une formidable opportunité de parfaire ses connaissances en français, langue souvent sous-estimée par rapport à son importance. A l’issue de ma première année, je me rends également compte que le profil disciplinaire différent des deux universités constitue, lui aussi, un atout. En effet, les étudiants en double diplôme bénéficient d’une formation plus étendue et découvrent une autre culture en matière de planification et de construction, avec ses avantages et ses inconvénients. Il est impossible d’imaginer qu’une université puisse offrir, à elle seule, un éventail de cours aussi varié que celui proposé par les deux établissements.

Bien évidemment, le renforcement de mon niveau en français aura été pour moi l’élément le plus enrichissant de ce parcours. Ainsi pourrai-je postuler à un emploi dans un pays francophone, sans rencontrer de difficultés d’ordre linguistique. À tous ceux qui hésitent encore à partir à l’étranger, je ne peux que les encourager à se jeter à l’eau : le jeu en vaut vraiment la chandelle !

TU Dresden – ENSA Strasbourg

Le cursus binational Études franco-allemandes proposé par les universités de Paris et de Bonn permet aux étudiants de découvrir quel peut être un parcours universitaire de part et d’autre du Rhin. Il est particulièrement intéressant de faire connaissance des systèmes et méthodes d’enseignement qui diffèrent dans les deux universités. Après une phase d’adaptation au cours de laquelle on ne se sent pas encore tout à fait à la hauteur, face à la foule de nouvelles exigences que représentent les études auprès de l’université partenaire, on s’habitue vite à la nouvelle situation. En plus, on découvre la vie étudiante dans l’université partenaire et on fait connaissance de nombreux étudiants de diverses nationalités, ce qui garantit un échange interculturel.  Effectuer un cursus binational constitue en tout cas une expérience enrichissante et une belle opportunité !

Rheinische Friedrich-Wilhelms-Universität Bonn – Université Paris-Sorbonne

J‘ai beaucoup apprécié le fait que ce cursus soit intégré dans un programme de master français ordinaire – dans mon cas, le « Master Finance » – ce qui signifie que durant la phase de séjour dans le pays partenaire, on suit exactement les mêmes cours que les étudiants sur place. En tant qu‘Allemand, on bénéficie donc d‘une formation « à la française ». Le double cursus n‘implique pas seulement un volume de travail important et de nombreux défis qui permettent de progresser, mais aussi beaucoup de nouvelles expériences et de nombreuses rencontres très enrichissantes. Même rétrospectivement, je n‘hésiterais pas à refaire le même choix.

Universität Leipzig – Université Lumière – Lyon 2

Le double master franco-allemand Politiques européennes permet aux étudiants d’être en prise directe avec les sphères politique, économique, culturelle et juridique de l’Union européenne, et d’acquérir ainsi une expérience de coopération interculturelle avant d’intégrer la vie professionnelle. Vivre et étudier à Francfort (Oder), Berlin ou à Strasbourg offre non seulement l’avantage de parfaire ses compétences linguistiques et sa capacité à travailler dans une équipe internationale, mais constitue également une expérience tout à fait exceptionnelle. Dans ces deux centres de pouvoir politique, nombreuses sont les occasions de suivre la politique de très près et d’être le témoin direct des processus de décision.Parmi les atouts du cursus figure également la flexibilité dans le choix des spécialités proposées en deuxième année de master à l’IEP de Strasbourg : Sécurité extérieure et intérieure de l’UE, Politiques européennes et Affaires publiques et enfin, Politiques européennes et franco-germaniques. Si vous souhaitez donc vous investir dans une formation de très haut niveau dans cette douce région qu’est l’Alsace, je ne peux que vous recommander vivement ce programme de master.

Europauniversität Viadrina (Frankfurt/Oder) / IEP – Strasbourg (U Strasbourg)

Après mon baccalauréat franco-allemand (AbiBac), il était évident que mes études devaient avoir un lien avec la France. Faire un master franco-allemand, c’était donc l’occasion idéale. Grâce à ce cursus, j’ai acquis des connaissances approfondies sur la culture, l’économie, le système juridique et les structures politiques françaises. Coopérer avec des étudiants issus de disciplines très variées représente pour moi une expérience très enrichissante. Par ailleurs, une place de premier choix est accordée à l’internationalité : Les cours sont dispensés non seulement par des enseignants français mais également par des enseignants allemands et il en est de même pour les étudiants issus de France, d’Allemagne et du Sénégal…

Universität Freiburg – UPEC Paris

Le choix d’un cursus franco-allemand s’est imposé à moi comme une évidence afin de rester en contact avec mon identité franco-allemande. La licence transfrontalière Regio Chimica m’a séduit de par son offre innovante de développement conjoint de l’interculturalité et d’un cœur de métier de science dure : la chimie. Ce concept m’a convenu à tel point que je souhaite faire aujourd’hui de ce bagage interculturel, dont l’utilité s’étend bien au-delà du contexte franco-allemand, un élément central et structurant de mon portfolio de compétences professionnelles et personnelles.

Albert-Ludwigs-Universität Freiburg / Université de Haute Alsace