En France, l’aide à la mobilité n’est pas considérée comme une ressource et ne doit donc pas être déclarée aux impôts.