Dominica Goldyn

Avec l’UFA, plongez dans l’interculturalité !

 

« Il faut être prêt à se jeter à l’eau, c’est comme ça qu’on apprend à nager ! ». C’est en ces mots que Dominica Goldyn, jeune diplômée en gestion d’entreprises avec spécialisation en interculturalité, parle aujourd’hui de ses études binationales.
Et en matière de natation interculturelle, Dominica évolue dans le grand bassin. Ses études entre l’Universität Mannheim et l’ESSEC Business School Paris viennent ainsi d’être récompensées par le prix d’Excellence de l’Université franco-allemande, sponsorisé à hauteur de 1 500 euros par Saint Gobain PAM Deutschland Gmbh et Co-KG.

Dominica travaille aujourd’hui en Allemagne pour une grande entreprise cosmétique française, aux yeux de qui son double diplôme franco-allemand a constitué un atout majeur à l’embauche. Son poste fait appelle à son expérience pratique des méthodes de travail allemandes et française, à ses compétences indispensables en communication interculturelle ainsi qu’en gestion de projets en équipe, en particulier parce qu’il s’agit pour elle de travailler quotidiennement avec des collaborateurs aux nationalités variées.

A travers son double cursus, c’est-à-dire son séjour en France et son lien durable avec une langue et une culture étrangères, elle a appris à se mettre à la place de l’autre et à mieux prendre en compte les pensées et les modes de vies différents. Cet acquis interculturel est pour elle la valeur ajoutée de son parcours, qu’elle recommande avec enthousiasme. Ouverture d’esprit et courage sont de mise, afin de surmonter les aléas de l’aventure tels que les difficultés linguistiques initiales. « Il ne faut pas se contenter de regarder droit devant, mais penser aussi à jeter un coup d’oeil à droite et à gauche ! » conseille Dominica à tous ceux qui voudraient s’engager sur le chemin de l’interculturalité.

Elle est loin d’avoir touché au bout de sa trajectoire interculturelle. Elle envisage plus tard de travailler à l’étranger, en France comme à l’autre bout de la planète.