Témoignages

Maîtriser parfaitement l’anglais pour entrer sur le marché du travail européen

ne suffit plus, connaître une langue vivante supplémentaire est le minimum requis, et ce, même dans le domaine des sciences naturelles. Outre l’expérience internationale

et la flexibilité, des capacités de communication, l’esprit d’équipe ainsi qu’une ouverture vers l’international sont des compétences très demandées. Grâce à mes études intégrées à l’UFA, j’ai eu l’opportunité d’acquérir de l’expérience au niveau international et par conséquent d’augmenter mes chances sur le marché européen de l’emploi.

Dr. Sandra Schinzel
Diplômée de l’UFA, Chef de projet „ Operational Excellence“, F.Hoffmann – La Roche AG

Pour faire face aux nombreux défis de marchés mondialisés, les entreprises doivent pouvoir recourir à des cadres et collaborateurs de plus en plus qualifiés et formés à l’international dans une mesure sans cesse plus importante. Parallèlement à leur excellence disciplinaire et scientifique, les doubles diplômés de l’UFA disposent de compétences linguistiques et interculturelles qui les destinent particulièrement à des postes de responsabilité dans les domaines les plus variés et au service d’entreprises françaises et allemandes de toutes tailles. Conscient du rôle essentiel de la relation économique franco-allemande, le Medef a constitué une instance de dialogue spécifique entre
entreprises françaises et allemandes. Dans ce contexte, il entretient un dialogue régulier avec l’UFA et son réseau et souhaite ainsi développer encore davantage un échange « gagnant-gagnant » entre les diplômés de l’UFA et les entreprises à la recherche de personnel hautement qualifié, contribuant ainsi à construire une économie européenne forte.

Dorothée Pineau
Directrice générale adjointe du Medef en charge de l’Europe et de l’international
Extrait du dépliant Cursus intégrés franco-allemands 2016/2017

Les étudiants de l’UFA ont un atout fantastique à faire valoir auprès des entreprises : il tient à la valeur ajoutée de ces différents cursus binationaux. Au-delà de certains avantages relativement évidents – tels que multiculturalisme, compétence linguistique, flexibilité et mobilité, ouverture à l’international,… – le cursus binational est aussi la démonstration par les étudiants de l’UFA de leur capacité à appréhender et à travailler de manière immédiate dans deux environnements proches mais néanmoins très différents, que ce soit en termes de formation, de rapports au travail, de relations sociales, ou de cadre politique relatif à la compétitivité, à la croissance, à l’emploi et à la place de l’industrie dans le paysage de la société.

Olivier Homolle
Président de BASF France
Extrait du dépliant Cursus intégrés franco-allemands 2014/2015

Parrain de l’AA.UFA depuis sa création, je suis heureux de constater que l’UFA développe son action avec dynamisme et que les entreprises ne cessent de s’intéresser aux étudiants dont elle a marqué le parcours. Nous avons collectivement deux devoirs majeurs : convaincre le monde des affaires de ses responsabilités au sein de la société, imposer l’idée que plus la formation de nos étudiants franco-allemands est duale aussi bien qu’ouverte sur le monde, plus l’Europe devient une réalité quotidienne porteuse de progrès pour ses citoyens. L’UFA, au carrefour de l’enseignement et de l’entreprise, mérite tous nos encouragements et nos vœux de succès.

Francis Mer
Ancien Ministre de l’Economie et des Finances, Président du Club Economique Franco-Allemand de Paris
Extrait de la brochure économique 2009

Pour des entreprises de renommée internationale comme Siemens, les diplômés à formation internationale sont d’une importance croissante. Le profil ‘multiculturel’ des étudiants de l’UFA correspond à ces exigences. Ils bénéficient d’un bagage essentiel, qui leur ouvre les portes du marché du travail international, en termes de capacités professionnelles mais également de ‘soft-skills’.

Romain Bayère
Siemens Energy Berlin
Extrait de la brochure économique 2009

Le réseau exceptionnel de l’Université franco-allemande répond aux attentes concrètes du secteur privé en France et en Allemagne en termes de ressources humaines qualifiées – que ce soit au niveau disciplinaire, linguistique ou interculturel. L’Université franco-allemande est par ailleurs un pilier pour le développement de la mobilité et de la flexibilité à un niveau européen sur les marchés de la formation, des études supérieures et du travail.

Jörn Bousselmi
Directeur Général de la Chambre Franco-Allemande de Commerce et d’Industrie, Paris
Extrait de la brochure économique 2009

Les doubles voire triples diplômes ne représentent ni une fin en soi ni une garantie d’insertion professionnelle réussie. Toutefois, l’obtention d’un tel diplôme permet à un candidat potentiel de se démarquer pour intégrer une filiale d’une multinationale comme la nôtre, dont les cadres dirigeants proviennent de divers horizons internationaux. L’expérience à l’étranger n’est pas décisive, mais elle démontre néanmoins les capacités nécessaires du candidat de mener à terme une tâche dans un contexte culturel autre que le sien et cela de manière ciblée et fructueuse de sorte qu’elle s’inscrit dans les ambitions professionnelles du candidat. L’obtention d’un double voire triple diplôme augmente, certes, les chances d’embauche, mais ensuite c’est au candidat de faire ses preuves.

Dirk Schneemann
Directeur des ressources humaines et achats TOTAL Allemagne
Extrait du dépliant Cursus intégrés franco-allemands 2011/2012