A.I. Critères et principes généraux guidant les actions de l’Université franco-allemande

L’Université franco-allemande (UFA) a comme objectifs et missions de promouvoir les relations et les échanges entre les établissements d’enseignement supérieur français et allemands.

Dans ses projets, l’UFA associe des étudiants, des jeunes chercheurs, des enseignants-chercheurs, des chercheurs d’une part, et des institutions universitaires (établissements et Écoles, instituts et laboratoires…) d’Allemagne et de France, ainsi que de pays tiers le cas échéant, d’autre part.
L’Université franco-allemande promeut, initie et favorise :

  • la mise en place de programmes et de cursus d’études franco-allemands à fort degré d’intégration, débouchant sur un double diplôme (ou un diplôme conjoint), ceci à tous les niveaux du LMD et dans toutes les disciplines relevant du champ universitaire.
  • la mise en place, le soutien et l’accompagnement de projets binationaux, voire trinationaux et internationaux, favorisant les échanges et la mobilité des jeunes chercheurs.

 

Outre la composante franco-allemande exigée, ces deux champs d’action des programmes de l’UFA s’appuient sur un autre point commun capital : l’exigence et le respect du principe fondamental de l’excellence. Cette excellence doit être présente aussi bien au moment de la sélection des projets selon la procédure d’assurance qualité, que dans la mise en œuvre de ceux-ci, c’est-à-dire dans leur fonctionnement, leur suivi, leurs débouchés. Les autres critères (étendue de l’éventail des disciplines proposées, répartition géographique équilibrée, etc.), pour importants qu’ils soient, cèdent la priorité à la considération de la qualité du projet présenté et développé.

L’excellence des programmes de l’UFA résulte d’abord des principes d’intégration binationale mis en place et des cohérences et complémentarités des contenus comme des méthodes d’enseignement des différents partenaires impliqués. De surcroît, les exigences de qualité disciplinaire et académique propres à chaque établissement doivent être maintenues et développées au sein du programme commun ; elles sont complétées par l’acquisition de compétences linguistiques et interculturelles de haut niveau.

La plus-value d’originalité et d’innovation des différents programmes réside ainsi dans la transmission d’une qualité disciplinaire élargie, d’un plurilinguisme et d’une compétence interculturelle applicables bien au-delà du simple cadre franco-allemand, et étroitement adaptés tous deux aux divers types de programmes suivis.

Les procédures de sélection, d’évaluation et de suivi des programmes obéissent quant à elles aux exigences de l’assurance-qualité et de son amélioration permanente. Ces procédures obéissent au principe de compétitivité entre les candidats aux différents appels à projets et sont structurées de manière à développer une constante amélioration de ces derniers.