Degré d’intégration

Remarques générales :

  • Cette partie doit être remplie conjointement par les partenaires.
  • Les partenaires ne peuvent pas travailler simultanément sur cette page (c.-à-d. dans cet onglet).
  • En fonction de la réponse apportée à certaines questions, des questions supplémentaires s’afficheront dans le formulaire de demande de soutien.
  • Pour des raisons techniques, la réponse « non » a été cochée par défaut dans les champs oui/non ; il ne s’agit donc pas encore de la réponse de votre coopération.
  • Les champs en gris, p.ex. les données d’en-tête, peuvent uniquement être modifiées par les collaborateurs de l’UFA.

Autres remarques :

Naissance de la coopération :

  1. Veuillez opter pour l’une des possibilités de réponse, même si plusieurs d’entre elles pourraient convenir.
  2. Si vous avez coché la case « autres », il y a lieu de préciser (fr) :
    Cette question s’affichera si vous avez répondu „autres“ car des précisions sont nécessaires. Il s’agira d’apporter une réponse en français et en allemand dans le champ correspondant.

Comme pour le point 2., il y a également lieu de fournir des précisions pour les questions suivantes :

  • Organisation des groupes d’étudiant*es (précisions à apporter en cas de réponse „dispositif hybride“)
  • Accord relatif aux frais d’inscription (indiquer un motif lorsque la réponse est „non“)

Implication de l’établissement du pays tiers dans ces procédures :

L’explication doit être donnée dans la langue dans laquelle sont fournies les informations concernant l’établissement du pays tiers.

Organisation des groupes d’étudiants :

Précisez si les étudiant*es d’une même promotion forment un groupe commun pendant toute la durée du cursus franco-allemand ou s’il s’agit de flux croisés d’étudiant*es ou encore d’un dispositif hybride.

Flux croisés d’étudiant*es signifie que les étudiant*es français*es et allemand*es et, le cas échéant, du pays tiers ayant été admis*es au sein du cursus intégré pour faire partie d’une même promotion ne forment pas de groupe commun. Chaque groupe d’étudiant*es (français*es, allemand*es et, le cas échéant, du pays tiers) étudie séparément et ne se trouve donc pas en même temps dans le même établissement.

Un groupe commun signifie, que les étudiant*es allemand*es, français*es et, le cas échéant, du pays tiers forment un groupe commun tout au long de leurs études et étudient ensemble dans chacun des établissements partenaires.

Un dispositif hybride peut se présenter si, les étudiant*es ne font qu’une partie de leurs études ensemble. C’est souvent le cas pour les cursus dont le premier niveau de sortie sera le niveau Master, où les étudiant*es commencent fréquemment leurs études dans leur université d’origine et ne constituent un groupe commun qu’au cours des semestres supérieurs.